Courir en été : les règles d’or

Courir en été : les règles d’or

La saison estivale est là, ainsi que les grandes chaleurs et le beau temps. Il est important de se préparer au mieux pour cette saison. Les équipements, l'hydratation, le terrain adapté, que faut-il savoir sur la pratique du running ? Voici quelques conseils pour courir en été.

Les hautes températures.

Il est forcément plus agréable pour une personne d’effectuer le running quand la température ambiante est modérée. Privilégiez le running le matin ou le soir. Si votre emploi du temps ne vous permet la course qu’en pleine journée, réduisez votre temps de course afin de thermoréguler au mieux votre corps. En pleine journée, plusieurs éléments sont alors à anticiper :

L’équipement pour courir en été :

Pensez surtout à protéger votre tête. Grâce aux lunettes de soleil et casquette, vous éviterez tout risque d'insolation durant les hautes températures de la journée. Pensez également aux vêtements adaptés tels que les shorts ou les t-shirts ainsi que les matières utilisées pour fabriquer ces derniers. La matière "Coolmax" est idéale pour courir en été. Elle va avoir un effet de thermorégulation et va évacuer toute humidité durant l'effort. Ainsi, vous pouvez vous dépenser entièrement et ce même en pleine chaleur, sans avoir à vous soucier de traces sur vos vêtements après l'effort.

Avoir de bons équipements optimisera vos performances et la qualité de votre course !

L’hydratation :

N’oubliez surtout pas de prévoir votre gourde que vous pouvez mettre dans une ceinture à eau afin que vous n’ayez pas à la porter durant votre course. L'hydratation est extrêmement importante, surtout en période d'été. S'hydrater permet de prévenir toute crampe, malaise ou blessure durant le running. L'hydratation permet également de pouvoir transpirer correctement et de réguler la température de votre corps.

Protection :

N’hésitez pas à vous protéger également avec de la crème solaire sur les parties découvertes. Entre 12h et 16h les rayons du soleil sont particulièrement forts avec des indices UV très élevés.
Il reste conseillé d'éviter la pratique du running quand la température dépasse les 30°C.

Un terrain adapté pour courir en été.

Si vous êtes novices à la course à pied, il est important de porter attention au type de terrain sur lequel vous courez afin d’éviter tout incident. Tentez de courir sur des terrains assez amortis tels que dans les parcs ou en forêt. Le bitume de la ville a tendance à créer plus de chocs au niveau du tibias et ainsi provoquer des blessures comme la périostite tibiale. Le sable de la plage n'est pas non plus idéal car il est propice à se tordre la cheville ou tomber sur des rochers.

Les paysages.

La mer, la montagne, la campagne, la forêt : beaucoup d’alternatives sont possibles pour profiter d’une belle vue. Regardez près de chez vous quels sont les meilleurs endroits. Une course en pleine nature vous permettra de prendre une bouffée d’oxygène et de faire le vide. Repérez les endroits les plus ombragés durant l’été pour effectuer votre course, ainsi le soleil ne sera pas perturbateur.

Grâce à cela, courir en été n’aura jamais été aussi simple !

Laisser un commentaire